vendredi 3 décembre 2021

Coronavirus : le Conseil fédéral renforce les mesures de lutte contre la pandémie

Dès lundi 6 décembre 2021, l’utilisation du certificat et l’obligation du port du masque seront étendues, la recommandation de travail à domicile renforcée et la durée de validité des tests rapides réduite. Par ailleurs, les manifestations et les établissements soumis à l’obligation de certificat pourront restreindre l’accès aux seules personnes vaccinées et guéries, et renoncer ainsi au port du masque.

Extension du certificat COVID 

  • Il sera désormais obligatoire pour accéder aux espaces intérieurs de toutes les manifestations publiques et pour participer à toutes les activités sportives et culturelles d'amateurs en intérieur. 
  • L'exception en vigueur aujourd'hui pour les groupes fixes jusqu'à 30 personnes est supprimée. Par ailleurs, le certificat devient obligatoire pour les événements en plein air dès 300 personnes. Jusqu'à présent, la limite était fixée à 1000 personnes.

Extension de l'obligation du port du masque

  • Le masque s'est révélé un moyen simple et peu coûteux d'empêcher la transmission du virus. Il sera désormais obligatoire à l'intérieur partout où le certificat l'est aussi, à l'exception des rencontres privées.

Possibilité de restreindre l'accès aux manifestations et aux établissements aux seules personnes vaccinées et guéries

  • Une prudence particulière s'impose dans les endroits où le port du masque n'est pas possible. C'est pourquoi, en lieu et place du port du masque, les clients des restaurants auront l'obligation de consommer assis et il faudra collecter les coordonnées des personnes participant à des activités culturelles ou sportives telles que répétitions de chorales ou entraînements en salle.
  • Par ailleurs, tous les établissements publics et tous les événements se déroulant à l'intérieur ou en plein air auront désormais la possibilité de restreindre l'accès aux seules personnes vaccinées et guéries, et pourront ainsi renoncer à l'obligation de porter un masque

Recommandation de réintroduire le travail à domicile

  • Pour limiter les contacts sur le lieu de travail, le Conseil fédéral recommande instamment de réintroduire le travail à domicile
  • Par ailleurs, tous les collaborateurs doivent porter un masque dans les locaux qui sont partagés par plusieurs personnes.

Réduction de la durée de validité des certificats obtenus à la suite d'un test

  • La durée de validité des tests rapides antigéniques passe de 48 à 24 heures à compter du prélèvement de l'échantillon
  • Les tests PCR restent valables 72 heures.

Suppression des restrictions de capacités

  • Conformément à la loi COVID-19, les restrictions de capacité applicables aux établissements et aux entreprises accessibles au public ainsi qu'aux manifestations et aux rassemblements privés doivent être levées si la population adulte souhaitant être vaccinée a reçu une dose suffisante de vaccin.
  • Les restrictions restantes, qui concernent par exemple les rassemblements religieux, le domaine de la formation, les manifestations extérieures, sont donc supprimées. Les cantons, eux, peuvent continuer à prévoir des restrictions de capacité.

Pas d'obligation de dépistage dans les écoles

  • À la suite de la consultation, le Conseil fédéral renonce à imposer les dépistages répétés à l'école obligatoire et au secondaire II.

Entrée sur le territoire : suppression des quarantaines, renforcement des obligations de dépistage

  •  Pour prévenir autant que possible l'importation du variant, les exigences de dépistage qui s'appliquent à l'entrée en Suisse sont durcies. Toutes les personnes entrant sur le territoire, y compris les vaccinées et les guéries, doivent se faire tester. Outre un test PCR avant leur entrée, elles devront procéder à un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée.